Vénézuela / Amazonie
En savoir plus

Présentation du voyage

Destination le Venezuela et plus précisément la grande province de Bolivar bordée sur sa frontière ouest par le fleuve Orénoque, une d’aventure haute en couleurs, patrie des indiens Sanamas. :

Une expédition sur l’Orénoque ou sur l’un de ses plus beaux affluents, la Caura, est synonyme d’un dépaysement total sur un fleuve mythique qui renferme autant de mystères que de beautés à l’état pur. Les paysages traversés sont à la hauteur de la démesure du monde sauvage. La nature règne en maître… tout comme le fameux Payara, cet incroyable carnassier d’eau douce, surnommé « poisson à dents de chien » à la vue de sa dentition impressionnante caractérisée par des canines proéminentes.

Le payara est un formidable poisson de sport. il suffit de s’être mesuré à lui, avec une canne à leurre ou à mouche, pour prendre le pouls de sa puissance, de son âpreté et de sa vélocité. Pas plus que les leurres dépouillés, transpercés à la première touche, vous ne sortirez indemne d’un tel combat.

:Entourée d’une équipe de guides expérimentés et d’une logistique éprouvée, la pêche s’organise autour d’un camps de base qui permet de remonter fleuve et rivière en bateaux selon les niveaux d’eau et la situation des grands prédateurs extrêmement mobiles. Cette traque nécessite d’installer des bivouacs « d’un soir » avec pour tout confort un hamac et le clair de lune pour vous éclairer. Sans oublier les cris des singes hurleurs pour vous bercer… Rassurez-vous, notre équipe encadre parfaitement l’organisation de ces camps de base éphémères et vous ne manquerez de rien! D’autant que chaque jour qui se lève est un ravissement, un éblouissement qui nous transforme, le temps d’un séjour « roots » en véritable pêcheurs)aventuriers! Rares sont les endroits où, aujourd'hui encore, il est possible de ressentir de telles émotions, de se sentir « seul au coeur monde », en prise avec les éléments, de vivre intensément sa passion de la pêche et d’étancher sa soif de découvertes!

La descente du fleuve Orénoque, en longeant la Province de Monagas, surplombée par la Serrania de Imataca, jusqu’aux nombreux « Cano » du Delta de Amacuro offre une variété de paysages et d’espèces qui nous transportent dans une une nouvelle dimension, le Delta de L’Orinoco. Outre les grosses Payaras, vous rencontrerez tarpon, pavon, laulua et autre corbina qui satisferont votre goût pour la diversité en action de pêche. Ce n’est qu’une fois avoir passé le Delta, côté mer, que vous pourrez alors vous mesurer aux tarpons de grandes tailles parmi les plus grands au monde . Mais là c’est un autre paire de manches!

Descriptif de la zone de pêche

:La Caura river en amont de Maripa présente une alternance de rapides, de grands lisses profonds et de radiers entrecoupés de blocs de roche monumentaux. Ici le minéral côtoie le végétal à perte de vue. De l’île de Yokoré jusqu’au Playon et l’immense chute de « Salto Para », vous êtes su le territoire des Payaras qui vivent ici depuis des temps immémoriaux.

La pêche sur l’orénoque, de par ses dimensions et son volume d’eau se pêche essentiellement en bateau au gré de nombreux bras et affluents plus ou moins profond. La pêche dans les canaux, au coeur de la jungle, prend toute sa dimension sportive que l’on pratique la pêche aux leurres ou la mouche.

Méthode de pêche

Pêche itinérante, en bateau et du bord. La pêche se pratique parfois à vue mais la plupart du temps, on recherche des poissons en poste, dans le courants qui viennent lécher les les bordures ou dans le lit de la rivière parsemée de rochers, à l’aide de leurres de surface ou sub surface. La pêche aux streamers se montre aussi très efficace. Émotion garantie, combats aériens assurés.

Hébergement

Logement dans des camps de base rustiques mais qui offrent le confort de base nécessaire (électricité, douche d’eau froide, toilettes). Ce type de séjour comprend aussi plusieurs nuits en hamacs en forêt. Ce type de camps est entièrement installé par nos équipes logistiques pendant que vous serez en action de pêche avec votre guide.

Bateaux et équipements

Embarcation locale de 6 à 7 m avec motorisation thermique.

Poissons recherchés

La Payara est l’espèce reine sur la Caura river et l’Orénoque où l’on trouve plus plus gros spécimens ( 12 kg et plus). Le poids moyen des poissons capturés oscille entre le 5 et 10kg. Les journées fastes, il n’est pas impossible d’en capturer une quarantaine par bateaux et d’en ferrer autant qui se décrocheront d’un coup de tête rageur.

:

Le tarpon est l’autre poisson roi dès lors que l’on s’approche du Delta de Amacuro, à l’est de l’embouchure de l’Orénoque. Sa pêche à vue dans les innombrables canaux est passionnante, avec de nombreux baby tarpons entre 5 et 10 kg. Côté mer, leur taille augmente pour dépasser les 100 kg. La recherche du Pavon (peacoks bass) et de la courbine s’inscrivent aussi dans ce type de séjour-expédition.