Vallées de l’Usk & de la Wye / Pays de Galles
En savoir plus

Présentation du voyage

Méconnu Pays de Galles et pourtant si proche de nous par ses origines celtes ! Le mot anglais wales n’est-il :pas issu du vieux français walh signifiant « parlant une langue celtique ou romane » ?

Cette presqu’île située dans le centre-ouest de la Grande-Bretagne est un petit paradis pour le pêcheur à la mouche désireux de sortir des sentiers battus, amoureux d’une nature douce et préservée et d’un art de vivre so british. Une superficie qui accuse le quart de celle de l’Écosse avec 20 000 km2, une longueur de 270 kilomètres du nord au sud et à peine 100 kilomètres d’est en ouest ; des centaines de lacs et de rivières à salmonidés et pas moins de 1 200 kilomètres de littoral : le décor est planté.

Descriptif de la zone de pêche

Nous avons sélectionné deux bassins, celui de l’Usk et de la Wye et leurs nombreux affluents. Ces deux gran-des rivières, tant par leur dimension que leur réputation, offrent une grande diversité de parcours alternant les secteurs semi-rapide et de vastes lisses qui serpentent à travers des vallées où pâturent les fameux moutons Gallois.. La pêche de la truite en sèche et en nymphe prend ici tout son sens du fait d’une grande richesse ento-mologique. S’il devient rare de trouver des truites sauvages en Europe qui plus est de belle taille, les parcours que nous avons sélectionnés abritent de tels trésors. La présence de belles populations d’ombres apporte un plus indéniable pour qui aime varier les plaisirs!

Les temps forts de ce voyage :

  • La beauté des rivières et des paysages
  • La qualité de l’accueil des Gallois et les hébergements proposés
  • La bonne densité de salmonidés autochtones et de belles tailles
  • Une pêche en mouche sèche et nymphe sur des parcours très variés et en no-kill.
  • Méthode de pêche

    :La pêche se pratique à partir de bateaux en aluminium motorisés et pilotés par un guide pour deux pêcheurs. Leur dimension et leur stabilité permettent de pêcher à deux, simultanément, sans risque de se gêner. Que vous pratiquiez à la mouche ou aux leurres, ce sont les niveaux d’eau qui déterminent le type de pêche à mettre en oeuvre. Les techniques de surface (poppers, sliders, etc) sont d’autant plus efficientes que spectaculaires et offrent leur lot d’adrénaline.

    Selon la typologie des lagunes, on s’applique à pêcher des postes marqués, en bor-dures, composés de végétations et de bois morts. La pêche en pleine eau donne aussi de très bons résultats et les gros spécimens sont très souvent capturés ainsi. La pêche avec de grands streamers est aussi très efficace, à différentes profondeurs.

    Hébergement

    :L’art de vivre « so british » est un plus indéniable de ce séjour placé sous le signe du confort et de la convivialité. Nous vous proposons au choix, à travers deux formules, un hébergement en pension complète dans une auber-ge pleine de charme, situé dans un village pittoresque, sur les bords de la rivière Usk, à partir de laquelle vous essaimerez en compagnie de votre guide.

    Autre possibilité : séjourner dans un magnifique manoir ceint par un parc séculaire dominant la rivière Usk et qui offre toutes les qualités d’un séjour haut de gamme. Au choix!

:

Poissons recherchés

Deux temps forts rythment la saison de pêche au Pays de Galles. Le début de saison, à partir de 3ème semaine de mars jusqu’à fin mai. C’est la période des belles truites sauvages, reconnaissables avec leur tache bleue sur les joues, et d’un pêche en sèche de qualité du fait de nombreuses éclosions qui atteste d’une richesse entomologique préservée. La taille moyenne des truites autochtones est ici d’environ 35 cm avec de beaux spécimens entre 40 et 50 cm.A partir de l’ouverture de la pêche de l’ombre, de fin mai jusqu’à fin juin et ce jusqu’à la fermeture de la pêche de la truite, il est intéressant de combiner la recherche des deux espèces en pêchant en mouche sèche et en nym-phe.

De fin septembre jusqu’à février, c’est la pleine saison de la pêche de l’ombre, souvent excellente au creux de l’hiver pour ceux qui ne craignent pas des conditions météo parfois difficiles. La taille moyenne des truites est ici d’environ 30 cm avec de beaux spécimens dépassant les 40 cm.

: