Québec / la Baie des Chaleurs
En savoir plus

Présentation du voyage

Péninsule bordée au nord par l'estuaire du fleuve Saint-Laurent, au sud par la baie des Chaleurs et à l'est par le golfe du Saint-Laurent, la Gaspésie compte parmi les meilleures rivières au monde pour la pêche du saumon atlantique.

:En toile de fond, une nature généreuse et authentique, riche de ses paysages maritimes et de ses vallées pittoresques. C'est en Gaspésie que se termine la partie continentale des Appalaches, chaîne montagneuse couvrant l'est de l'Amérique du Nord dans l'axe nord-sud dont les es sommets (mont Jacques-Cartier, mont-Albert) demeurent parmi les plus hauts de l'est du Canada. Ce territoire est grand comme la Belgique et la moitié de la Suisse réunis (soit environ 30 000 km2). Sa population n’est que de 100 000 habitants, établie en majorité sur la côte sud profitant d’un micro-climat qui s’illustre à travers les eaux plus chaudes de la Baie des Chaleurs, lieux de villégiature réputé.

Descriptif de la zone de pêche

La Gaspésie possède de nombreuses rivières qui sont toutes quasiment orientées nord-sud ou sud-nord autour de deux grands bassins versants. La région hydrographique de la baie des Chaleurs et de Percé qui nous intéresse tout particulièrement, est composée de la Madawaska, de la Matapédia, de la Nouvelle et de la Cascapédia. :Quant aux rivières qui trouvent leur exutoire dans la Baie des chaleurs, elles ont toutes un point commun. La Bonaventure, la Grande Cascapédia et la Petite Cascapédia roulent des eaux translucides, aux reflets turquoise mêlés d’émeraude, sur un lit de galets patiemment polis. Des eaux, claire comme du Gin, qui permettent de compter les saumons dans les pools répertoriés sur des centaines de kilomètres de rivières, gérées avec la plus grande attention par nos amis Québécois. L’histoire de ces rivières est intiment lié à la vie des indiens Mic Macs et à l’arrivée des premiers colons de souches Irlandaise, Ecossaise et Acadienne jusqu’à l’avènement des clubs sportifs et le développement de l’économie liée à la pêche du saumon. C’était le temps où seuls les gouverneurs et les Lords venaient y pratiquer leur passion. Sur la Grande Cascapédia, la Princesse Louise s’adonnait aux plaisirs de la canne à deux mains, en robe longue s’il vous plaît. Chaque année quelques milliers de saumons remontent la Cascapédia. 45% ont trois ans de mer et 10 % sont des madelaineaux (grilses entre 2 et 3 kg).

Le poids moyen des captures accuse les 20 livres avec un record, en 1999, de 44 livres. Une année sur deux, cette rivière peut d’ailleurs s’enorgueillir de produire le plus gros saumon capturé en Amérique du Nord. Tout comme sur les célèbres rivières Bonaventure et Cascapédia, :la saison de pêche débute en juin et se termine fin septembre. Selon les conditions de pêche du moment, accompagné par un guide de grande expérience, vous aurez un accès privilégié à des centaines de pools répertoriés. Autant d’opportunités que vous retrouverez aussi sur la rivière Bonaventure dont les remontées de grands saumons ont fait sa réputation mondiale. Quant à la Petite Cascapédia, véritable petit joyau d’eau pure, elle connaît des migrations importantes dès le début de la saison en juin et ses parcours productifs sont très recherchés.

Méthode de pêche

:Seule la pêche à la mouche est ici autorisée. Canne à une main ou deux mains selon la taille des pools prospectés, l’action de pêche se pratique du bord ou en canot traditionnel en descendant la rivière. La pureté des rivières de la baie des Chaleurs est unique au monde. Leur limpidité vous permettra d’observer les saumons dans leur milieu naturel, un spectacle captivant qui confère à cette pêche une dimension toute particulière. Les guides emploient d’ailleurs un petit périscope appelé aussi Lookatoo pour les repérer et les comptabiliser dans les fosses.

Le lancer léger, notamment pour le snook ou le barracuda à l’aide de poissons nageurs et de leurres de surface, permet de vivre de belles expériences sportives. Le lancer mi-lourd est à réserver aux tarpons bien sûr mais aussi aux carangues, Spanish mackerels et thonidés.

Hébergement

Nous avons sélectionné pour vous, après de nombreux tests sur place, les prestations de très grande qualité du Bonaventure Lodge et du Salmon Lodge, lequel domine la vallée de la Cascapédia dans un cadre unique. Vous avez la possibilité de partager votre séjour entre ces deux lodges réputés qui proposent deux atmosphères différentes empreintes d’une même passion. L’ambiance qui y règne vous plongera dans la longue tradition de la pêche du saumon en Gaspésie. Tout y a été pensé pour votre confort et votre bien-être et ce, jusque dans les moindres détails.

Poissons recherchés

Saumon Atlantique, omble de fontaine anadrome. Les poids moyens des saumons capturés et remis à l’eau s’échelonnent entre 15 et 20 livres, mais les poissons de 30 livres et plus sont courants. Les ombles de fontaine migrateurs, appelés ici « truites de mer », pèsent jusqu’à 6 livres.

: